Ni pute, ni soumise.

La femme des années 2010 est libre de dire ce qu’elle veut, à qui elle veut et quand ça lui chante! Enfin, c’est ce que je croyais…

Toi non plus, tu n’aimes pas quand ton patron reluque ton décolleté! Et bien plutôt que de lui en mettre une et de lui dire franchement ce que tu penses, portes un Camisecret !

Bel esprit, non?

Ah et sinon, dans la France bien de chez nous, on a ça:

« d’ailleurs c’est un acte manqué quand leur portable se met à vibrer »

J’ai envie de pleurer…

Publicités

Publié le 4 septembre 2010, dans Web. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :