Comme chez Gaston

Marjan Teeuwen, artiste néerlandaise, éventre les murs des bâtiments abandonnés, et utilise des fragments afin de créer de la texture sur les murs et les sols.

Dans la première photo, un projet intitulé Destroyed House, Teeuwen a enlevé les murs d’un immeuble d’après-guerre à Amsterdam et scié les portes en centaines de fragments, puis les a utilisé à tour de rôle pour construire des partitions en couches. Les murs sont fabriqués à partir de portes. Dans d’autres œuvres, elle utilise des objets entassés dans d’innombrables petites pièces, pour créer des espaces claustrophobes qui apparaissent sur le point de s’effondrer.

Si vous voulez en savoir plus, regardez ce documentaire de 44 minutes de l’artiste au travail.

Plus ici et ici .

Son site

Publicités

Publié le 16 novembre 2011, dans Art. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Le hoarding transformé en art…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :